Photo de la une du journal le monde

Закрыть ... [X]

Posons-nous la question suivante : les Sémites arrivés en terre de Canaan étaient-ils monothéistes ? La réponse est NON. L'étude des textes en hébreu sont clairs : le monothéisme juif est une prétention tardive qui daterait du retour d'exil à Babylone. Et même à ce niveau, on remarque que les Juifs recopient la dualité ou l'opposition de l'Avesta en transposant Ormudz/Ahriman en Yavhé/Satan. Les anciens Sémites n'étaient pas monothéistes : il suffit de lire la Genèse pour s'en rendre compte. 

On connaît quand l'écriture des livres juifs a commencé : le roi Josias ne découvre un soi-disant code qu'en 623 avant notre ère. Au regard de la réaction des populations, il est certain qu'elles n'avaient jamais entendu parler de la loi de Moïse dont il n'est pas question dans les livres des Rois. Esdras et Néhémie ne promulgueront un second code qu'en 442 avant notre ère sous l'impulsion du roi perse Artaxerxès, fils du roi Xerxès. En fait, Moïse n'a jamais existé ; ce qui fait que l'Exode n'a jamais eu lieu. Et j'ai découvert que le prophète Malachie n'a jamais existé : c'est un prêtre de la caste sacerdotale qui a écrit ce livre qui au chapitre 3 parle de "mon messager" - ce qui se traduit par malaki en hébreu, ce qui va donner le nom du livre : MALACHIE en français. Cette découverte a des implications énormes sur le christianisme. Ce livre a été composé par un prêtre de la caste sacerdotale à l'époque du gouverneur Néhémie en 440 avant notre ère.

Montouhotep, la genèse, ce mythe de la création, indique que les anciens Aryens venus à Canaan étaient polythéistes et non monothéistes comme l'étaient nos ancêtres qui savaient que NZAMBI YA MPUNGU TULENDO ETAIT LE SEUL DIEU. De nombreux autres versets plaident pour le polythéisme et on les trouve au-delà de la Genèse. Le monothéisme israélite apparaît plus tard avec la volonté politique de créer un seul culte à partir du règne du roi Josias qui voulait que les Hauts Lieux disparaissent au profit du temple de Jérusalem - afin de concentrer le pouvoir politique et le pouvoir religieux à Jérusalem.

 

Tu m'interroges sur Les Elohim qui ne sont pas seulement des dieux au pluriel mais ils ont aussi des enfants nommés bnei Elohim ( ce qui fait que la notion de FILS UNIQUE de dieu n'est pas israélite). Les bnei Elohim (fils des dieux) sont les pères des Néphilim, les mêmes bnei Elohim se trouvent aussi dans le livre de Job au travers de la même expression BNEI ELOHIM. Il est donc faux de dire que les bnei Elohim étaient les fils de Seth : ce n'est pas du tout biblique.

Qu'est-ce qui prouve que la loi de Moïse n'était pas connu des Sémites avant le roi Josias ? Deutéronome 12: 5, 11, 14, 18, 21 prescrivent qu'on ne fasse des sacrifices qu'au lieu choisi par YHWH et Lévitique 17 : 4-6 interdit sous peine de mort qu'on fasse des sacrifices autre part que devant le tabernacle d'assignation qui se trouvait dans le temple de Jérusalem. Or, les Israélites ont royalement ignoré ces prescriptions divines pendant les trois siècles de la période des Juges. On peut illustrer ce fait par les exemples suivants : Gédéon sacrifie à Ophrah (Ephraïm), Jephté à Mispah, Manoah, père de Samson à à Tsorah (Dan), on sacrifie aussi à Béthel, à Sichem, à Silo, à Guilgal, Rama et à Nob. Si la loi de Moïse prévalait à cette époque, on n'aurait pas pu assister à cela. Deuxièmement, tout le monde pouvait sacrifier - alors que la loi de Moïse n'autorise que les descendants d'Aaron (et non TOUS les Lévites) à le faire ! Or, dans tout le livre des Juges, c'est n'importe quel prêtre qui le fait. Même le prophète Samuel était le fils d'un Ephraïmite : 1 Samuel 1 : 1 est très clair à ce sujet. Au temps de Samuel, la fonction de grand-prêtre inaugurée par Aaron  n'existe pas. Héli qui officie dans la maison de l'Eternel n'est pas grand-prêtre, lui qui n'est même pas descendant d'Aaron. Même le roi David sacrifiait avec le peuple à Hébron (2 Samuel 5 : 3) !

On peut démontrer que les lois de Moïse n'apparaissent que sous le roi Josias. Esdras, sous la vigilance du gouverneur Néhémie rédige le livre du Lévitique qu'il présente au peuple en larmes (Néhémie 8). Il fallut dix-huit ans à Esdras pour rédiger le Lévitique qui apparaît deux siècles après le Deutéronome de Josias.

REVENONS AUX ELOHIM. LES DIEUX ONT DES EPOUSES. CE QUI EXPLIQUE QU'ILS AIENT DES ENFANTS COMME ON LE DECOUVRE DANS LES TEXTES SUMERIENS QUI INFLUENCERENT LES BABYLONIENS ET LES JUIFS DE JUDA QUI PURENT REVENIR D'EXIL SOUS LA CONDUITE D'ESDRAS ET DES YEHOVISTES COMME LE GOUVERNEUR NEHEMIE OU LE PROPHETE JEREMIE. LE MOT EDEN (EDIN EN SUMERIEN) EVOQUE UNE INFLUENCE SUMERIENNE DE LA GENESE. LE MONOTHEISME D'ESDRAS S'INSPIRE DE L'AVESTA DE ZARATHOUSTRA.

Le dieu  cananéen El par exemple a une épouse nommée Ashéra que l'on traduira malencontreusement par Astarté ; ce qui explique que les dieux sémites aient des enfants, les bnei Elohim. Elohim est le pluriel du mot Elohah qui est plutôt un féminin qui au pluriel change de genre en devenant un masculin avec Elohim.

Les rédacteurs de la Torah ont créé l'illusion que le monothéisme a précédé le polythéisme chez les Aryens sémites qui vinrent en terre noire de Canaan - alors qu'ils étaient d'abord polythéistes et païens avant de basculer pour des raisons politiques dans une monolâtrie qui finira par se décliner en monothéisme. Il faut remettre de l'ordre entre la plume menteuse des scribes selon Jérémie 8 : 8 et l'histoire religieuse réelle de ces peuples sémites arrivés à Canaan.

Voici un verset très important qui démontre qu'avant toute influence étrangère, pendant que les Aryens sémites étaient dans le désert d'Arabie et non celui du Sinaï en Egypte, leur religion était bien polythéiste : 


"…. 43Vous avez porté la tente de Moloch Et l'étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer! Aussi vous transporterai-je au delà de Babylone. "

Ici, on constate que nous avons bien deux dieux, encore que tous ceux que les Aryens sémites adoraient ne sont pas cités ici. Moloch est une divinité à laquelle les Aryens sémites sacrifiaient leurs premiers nés. On applique bien à Remphan le statut de dieu. Nous sommes en face du polythéisme à partir de deux adorés par un même peuple. Dans le désert, on ne peut pas accuser les autres peuples de les avoir influencés. La tente de Moloch deviendra dans le récit d'Esdras la tente de YHWH. On voit bien que l'on change le nom de Moloch à YHWH pour donner l'impression qu'il s'agit de deux divinités différentes - alors que YHWH EST EN REALITE MOLOCH !

Voici d'autres versets qui attestent du caractère polythéiste des Aryens sémites qu'on a fait passer pour des monothéistes. La religion d'un roi est généralement aussi celle de tout son peuple - même si on nous fait croire que le polythéisme, c'est toujours les autres et non les rejetons d'Israël qui la pratiquent :


" Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloch, l'abomination des fils d'Ammon. "

Dans ce verset, le polythéisme de Salomon devient une faiblesse pour des dieux étrangers à cause d'épouses étrangères - alors que ses ancêtres des siècles avant avaient porté la tente de Moloch ! Les scribes ont arrangé l'histoire pour nous vendre l'illusion du monothéisme juif.

Quant à Jérémie, il va faire parler un autre dieu que son peuple ne connaissait pas car s'il le connaissait, il lui aurait voué un culte ! C'est toujours la même affaire : on noie le polythéisme en désobéissance pour donner l'impression que le peuple était d'abord monothéisme :



" Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, pour faire passer à Moloch leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné ; Et il ne m'était point venu à la pensée Qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda. "

En lisant ce verset, on a l'impression de croire que Baal et Moloch sont un et un seul dieu. En effet, on ne peut pas construire des hauts lieux pour une divinité et sacrifier à une autre ! On voit bien la technique du nom multiple d'un même dieu pour embrouiller l'esprit du lecteur. Jérémie est un contemporain d'Esdras. A son époque, le proto-Deutéronome de Josias existait déjà. Quand il fait croire que le dieu de son peuple n'avait jamais demandé à sacrifier des êtres humains, il contredit Lévitique 27 :

Voilà, la méthode de la Bible qui consiste à changer le nom d'une même divinité, à nier ce qui a été dit ici et là. Dans Lévitique 27, on voit bien que le sacrifice humain est une pratique générale chez les Sémites puisque leur dieu l'autorise et ce dieu ne peut être que Moloch. On sait qu'ils sacrifient des êtres humains à Moloch qui peut aussi s'identifier à Baal. La confusion est introduite et par les scribes et par les prophètes. Le peuple qui a rédigé la Torah et la Bible est bien un peuple polythéisme et païen. Seuls des aveugles spirituels pourraient prétendre le contraire !

Voici la preuve qu'on pouvait changer le nom d'une divinité pour égarer le lecteur de la Bible :



" ceux d'Avva firent Nibchaz et Tharthak; ceux de Sepharvaïm brûlaient leurs enfants par le feu en l'honneur d'Adrammélec et d'Anammélec, dieux de Sepharvaïm. "

Dans 2 Rois17 : 31, Moloch change de nom et devient  Adrammélec ou Anammélec. On a même l'impression que Moloch est un diminutif d'Adrammélec ou d'Anammélec. On voit bien qu'une divinité peut changer de nom. C'est un bon mécanisme de diversion.

Il faut bien comprendre qu'il y avait des Cananéens mélanodermes avant l'arrivée des Sémites leucodermes. Sous Osée, le dernier roi d'Israël qui avait pour capitale la Samarie, royaume du nord, on déporta les descendants mélanodermes d'Hébreux qui y vivaient : 


" Et le roi d'Assyrie parcourut tout le pays, et monta contre Samarie, qu'il assiégea pendant trois ans. La neuvième année d'Osée, le roi d'Assyrie prit Samarie, et emmena Israël captif en Assyrie. Il les fit habiter à Chalach, et sur le Chabor, fleuve de Gozan, et dans les villes des Mèdes. "

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR, C'EST CECI : A L'EPOQUE DES ROIS LA FAMEUSE LOI DE MOISE N'EXISTAIT PAS PUISQU'ELLE N'APPARAITRA QU'A L'EPOQUE DU ROI JOSIAS. Il faut donc relativiser tout verset des livres des Rois où il est question des ordonnances de YHWH comme dans la citation suivante :


"…Mais ils n'écoutèrent point, et ils raidirent leur cou, comme leurs pères, qui n'avaient pas cru en l'Eternel, leur Dieu. Ils rejetèrent ses lois, l'alliance qu'il avait faite avec leurs pères, et les avertissements qu'il leur avait adressés. Ils allèrent après des choses de néant et ne furent eux-mêmes que néant, et après les nations qui les entouraient et que l'Eternel leur avait défendu d'imiter. Ils abandonnèrent tous les commandements de l'Eternel, leur Dieu, ils se firent deux veaux en fonte, ils fabriquèrent des idoles d'Astarté, ils se prosternèrent devant toute l'armée des cieux, et ils servirent Baal.… "

Voilà l'hypocrisie et le mensonge des scribes en action. C'est la faute des autres nations et non celle des descendants d'Israël. C'est faux de faire croire que les lois et l'alliance de Moïse existaient à cette époque. C'est un ajout tardif. On sait qu'elles n'apparaissent que trois siècles plus tard avec Josias. Par contre, on apprend qu'ils adoraient deux veaux d'or en fonte, ils vouaient un culte à la divinité Astarté (Ashéra). On voit aussi que le polythéisme de ce peuple est accentué par le culte de toute l'armée des cieux. On note aussi que Baal est un dieu que les Aryens sémites louent depuis l'époque des rois, soit trois siècles avant la rédaction du Deutéronome qui contient les lois et l'alliance par Josias.

On a menti aux Africains en leur faisant croire que les Aryens sémites étaient monothéistes et qu'ils priaient le VRAI DIEU - alors qu'ils adoraient Baal, Astarté, Remphan, l'armée du ciel et Moloch à qui ils sacrifiaient leurs premiers-nés. Ils ont au contraire lutté contre les prophètes en conservant leur polythéisme hérité de leurs parents en continuant à honorer Moloch, Ashéra, El, Remphan, Baal. Pour cela, ils sont allés jusqu'à assassiner les prophètes noirs qui se trouvaient sur la terre de Canaan.

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU





ШОКИРУЮЩИЕ НОВОСТИ



Related News


Foto gitar termahal di dunia
Custom tile mosaic from photo
Photo story windows 7 download free
Tamil actress latest hot photoshoot
Pinoy celebrity houses photos
Does walgreens print square photos